Enkidiev's World

Jeu de rôle basé sur les Chevaliers d'Émeraude, la célèbre saga d'Anne Robillard
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lucian: Empereur d'Irianeth

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucian

Lucian

Messages : 1
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Lucian: Empereur d'Irianeth   Sam 18 Aoû - 0:38

Prénom: Lucian

Nom: D’Irianeth

Surnom: Aucun

Age: 75 ans

Race: Humain, fée, Tanieth et divin.

Trait de physique: De grande taille, Lucian a une musculature très développé. Il a de longs cheveux bruns qui lui arrive au niveau des reins, et des yeux de couleur violet au pupille vertical, qui semble briller d'un feu surnaturelle. A la place de dents, il possède de splendides crocs acérés. Ces ongles son aussi affûté que des lames de rasoir, et on la couleur de l’ivoire. Lucian est constamment vêtu d'habit souple et simple, de manière a pouvoir bouger a sa guise et surtout qu'il déteste les habits beaucoup trop voyant. Sa peau est tanné a force de périple au soleil, et est aussi résistante que le cuire vue son héritage insecte.

Trait de caractère: De nature maléfique, Lucian na de compte a donner a personne. Il est de nature froide et calculatrice, ne montrant que très rarement ces émotions a un être vivant, et il accorde encore moins facilement sa confiance. Détestant la torture inutile, il n'hésitera par contre pas a violenter des personnes si nécessaire. Son ultime but dans la vie est de dominer les deux mondes, mortelle et divin. Il sais parfaitement manipuler pour atteindre ces objectifs, et est un être qui c'est reconnaître que nul n'est parfait en particulier lui. Il pardonne les erreurs de ces sujets, si celle-ci ne sont pas trop ridicule. Par contre, ne la refaite pas, car c'est a ce moment qu'il sera intolérable. Une petite partit de son âme peu ressentir des émotions humaine, son coeur ayant commencé à vivre au contact de sa mère immortel. Pourtant, il apprendra très vite a gérer cet nouvelle situation, pour atteindre son but ultime.

Ce qu'il aime: Le pouvoir, les femmes, sa mère, le peuple des Tanieths….d’une certaine façon. Il aime aussi la magie.
Ce qu'il n’aime pas: La faiblesse et la stupidité.
Ces peurs: Aucune connu, car il a visualisé pendant sa jeunesse toute ces plus grande peurs.

Histoire: Mon histoire débute dans la lointaine contré d'Enkidiev, dans un pays que l'on nomme Zénor. Je n'ai jamais mis les pieds la bas, mon père par contre oui. Ce fut lors d'un raid en ce pays que Amecareth, Empereur de tout les insectes, descendit a terre pour mettre la main sur une femme d'on les légendes racontait les prouesses magiques sans équivoques. Ma mère était un puissant Maître-Magicien du nom de Céleste. Je ne sais pas grand chose sur elle, mise a par les légendes qu'on raconte a son sujet. Elle aurait été apparenté avec les fées et les dieux eu-même.

Qu'importe, cela est maintenant du passé. Mon père avait entendu parlé de cet femme aux pouvoirs presque divin, et envoya de multiple espion pour rapporter tout les renseignements possible, car dans son désire de conquérir le monde, Amecareth avait besoin d'un héritié qui soit égal ou plus puissant que lui pour assurer la reigne du peuple insecte. Après plusieurs années de recherche infructueux, un de ces sorciers lui apporta les renseignements tant convoité. Voyant les images de la splendide femelle, Amecareth décida d'aller la chercher lui-même, car il savait très bien que aucun de ces sorciers ne possédait pas la puissance nécessaire pour la capturer.

Alors il embarqua avec une armé complète d'homme-insecte pour attaquer le royaume qui serait le plus facile a atteindre.....Zénor. Le voyage dura des semaines, mais l'aboutissement du voyage en valu la chandelle. Arrivé sur place, c'était une véritable armé qui attendait les hommes-insecte. Le combat dura des heures, les pertes étant égal des deux côté, jusqu'a ce que Amecareth et Céleste se rencontre sur le champ de bataille. Les deux adversaire restère un long moment a s'observer, puis ils se lancèrent dans un combat magique qui fut d'une telle intensité qu'il serait a jamais chanté par les bardes jusqu'a la fin des temps.

Pendant des heures, les feux du ciel, et les hurlement de la terre ne cessère de se faire entendre. Céleste fesant appel a tout ces connaissane des éléments, autant que Amecareth en faisait appel a ces pouvoirs maléfique. Puis, sans prévenir, alors que on pensait que les duellistes magique ne trouverait jamais le vinqueur, l'empereur de Irianeth en fit appel a un odieux procédé pour capturer sa proid. En effet, car pendant le duel, un sorcier s'était dissimulé sur le champ de bataille, et c'était camouflé au regard de la magicienne. Lorsque celle-ci fut beaucoup trop concentré sur son adversaire, le serviteur de Amecareth en profita pour attraper la jeune femme par derrière. Celle-ci fut surprise par cet action, et perdit sa concentration. C'est a ce moment précis que mon père se transporta magiquement en face de Céleste et lui fit boire une potion qui devait a jamais briser ces pouvoirs magiques.

Une fois fait, Amecareth frappa durement la tête de la magicienne déchu, et la kidnappa afin de l'emmener sur Irianeth. Une fois rendu sur place, la jeune femme fut violé tant de fois que l'empereur cessa d'en faire le compte. Puis, je vint au monde. Ma mère fut gardé comme esclave, car elle plaisait énormément a mon père. Quand a moi, je fus emmené devant l'empereur. Amecareth me prît dans ces mains, et vit bien vite tout mon potentiel. Bien que je n'avait pas de carapace, je brillais de magie par tout les pore de ma peau. De plus, mon père savait très bien qu'avec l'âge mes forces grandirait pour devenir.......sufissante.

Alors pendant mon enfance, je fus prétéger par un armé de garde, car sur Irianeth, le mal et la coruption était chose courante. Quand vint finalement mes six ans, Amecareth commença lui-même ma formartion, préférant que je sache au plus vite utiliser mes pouvoirs que de marcher et parler. Je les maîtriser assé vite. Quand vînt finalement mes 12 ans, il me confia a un homme étrange, qui se nomma Arakmir. Ce fut mon mentor pour le restant de ma formation. Il me montra énormément sur la magie, les mathématique, la science. Il m'en appris aussi beaucoup sur les autres races, les pays.

Quand finalement je vint a atteindre mes vingt ans, on me confia a de multiple formateur de combat. Je fut littéralement envoyé dans une arène de combat, avec comme seul arme mes griffes, mes poing, et mon intelligence. Je ne pouvais pas utiliser de magie, car mon père voulait que j'apprenne a ressortir mon côter insecte, ce qui prît assé de temp, car la première partit de ma vie avait tourné alentour de la formation magique.

Pendant deux ans, je me fit littéralement massacré par les formateurs de l'empire, renforçant de la sorte mes capacités physique, et m'habituant a agir a tout vitesse. Puis, après tant d'année de formation physique, mon côté insecte se réveilla. Je devint littéralement sauvage, tuant tout ce qui se trouvait sur mon chemin, jusqu'a ce que Amecareth en personne vint m'arrêter. Il m'enferma dans une cellule, me forçant de la sorte a retrouver mes esprits. Après deux semaines a être torturer par la solitude, je fut libéré.

Ces épreuves m'avait littéralement changé. Mentalement et physiquement, j'était devenue quelqu'un d'autre. L'on me forma de nouveau a la magie, pour être sure que je n'avais rien oublié. Après quoi, Amecareth m'envoya en mission pour me donner de l'expérience sur le terrein. Pendant prêt de 10 ans, je voyagé pour le compte de l'empire avec d'autre sorcier, qui tentère de me soumettre leurs volontés. Ils auraient du rester silencieux, car ils perdirent leurs langues quand ils tentèrent de m'envouter. Finalement, un de ces sorciers fut celui qui avait aidé a la capture de ma mère. Il m'en parla alentour d'un feu de camp, et parla de la manière que mon père l'avait violé par la suite.

Personnellement, cela attira d'avantage ma curiosité que mon dégoût. J'avais ainsi donc une génitrice qui vivait encore sur Irianeth, étant une esclave personnel de mon père. Pendant l'un de mes rares moment d'arrêt sur Irianeth, je passai faire une petite visite de ¨courtoisie¨a mon père, afin de savoir toute l'histoire. Tout ce que je pu tirer de lui fu un mince: « Pourquoi t'occuper du passer, alors que le monde entier continue de tourner».

Cela piqua ma curiosité, mais je ne fis rien paraître, bien sure. Ce fut au courant de la nuit que je j'utilisai m'on don de métamorphose pour entrer incognito dans les quartiers privé des esclaves, et que je trouvai ma mère. Cela fut de manière naturel que je la reconnu, et mon côté humain se réveilla pour la première fois. Quand je prononçai son nom, elle me regarda et sembla sortir d'un profond rêve, Elle me regarda, et me reconnut elle aussi.

A partir de se moment, je savais très bien que Amecareth allait la tuer pour le simple fait qu'elle m'avait parlé. Alors, je décidai de la prendre avec moi, et de la mener au seul endroit au monde ou elle pourraît mourir en paix........Enkidiev. Pour des raisons que j'ignore encore, je prisse un bateau en pleine nuit, et je partit très loin d'Irianeth. Rendu sur Enkidiev, je la menai au royaume d'Émeraude. La, elle rencontra l'immortel du royaume, qui la reconnu immédiatement. Il la soigna a ma demande, mais ne tenta pas de me retenir, car après tout, j'était l'ennemie. Je prît le temps de visiter le continent, afin d'en apprendre un peu plus sur les humains, mais les immortels se mire très vite a ma recherche et je du fuir afin de ne pas me faire prendre.

Enfin de retour a la maison, je retournai a mon alvéole, et mon père si trouvait. Il entra dans une de ces colères telle que je n'avais jamais vues. Je l'ignorai littéralement, ne portant pas attention a ce qu'il faisait. Je n'avais pas de compte a lui rendre, ce qui sembla lui plaire. Plusieurs autres années suivre, jusqu'a ce que quelque chose d'incroyable se produise. Céleste apparût en face de moi, dans tout sa splendeur et sa beauté. Elle me tendit la main, et je la lui prisse. Elle me transporta magiquement sur une île loin de tout, et me parla longuement de chose et d'autre.

Je savais qu'elle était morte, et qu'elle était venue voire son fils une première et dernière fois avant de faire quoi que ce soit au service des dieux. Je ne peux vous dire ce qu'elle ma dit, car c'était la première fois de ma vie que je pleurais. Puis, après tellement de parole échangé, elle me promit de ne jamais dévoiler mon existence a qui que se soit, même aux dieux eu même, et elle partit en me donnant son médaillon. Je revins sur Irianeth avec une soif de vengeance absolu.

J'entrai a l'intérieur de la ruche, et je tuer tout les sorcier qui tomba sous ma main. Jusqu'a ce que j'entre dans l'alvéole royal de mon père. Je le regardai longuement, et il comprît que j'était la pour le tuer, rien de plus, rien de moins. Le combat dura longtemps, pour finalement tomber en ma faveur.

POUR SAVOIR LA SUITE DE MES AVENTURES, VENER POSTER AVEC MOI DANS LE MONDE MAGIQUE DES CHEVALIERS D'ÉMERAUDE. JE ME NOMME LUCIAN, ET LE MONDE PLIRA SOUS MA BOTTE.

Pouvoirs magiques : Je possède de grande connaissance en sorcellerie telle les maléfices, les poisons, les incantations maléfique qui me viennent de mon enseignement avec Arakmir; et de ma propre expérience. Ma mère me montra aussi a manipuler convenablement mes pouvoirs célestes en me donnant son médaillon.

Télépathie et collectivité : Je peu sonder les lieux et les gens. Je peu transmettre mes pensées, et envoyer des vagues d’apaisement et d’amour, ce que je n’ai jamais fait. Étant aussi le maître de la collectivité, je peu savoir a n’importe qu’elle moment ou se trouve mes troupes, et je peu contrôler les insectes sans cervelles.

Lévitation : Je peu faire bouger les choses a la force de ma penser.

Matérialisation : Je peu me transporter magiquement, mais seulement a des endroits que j’ai déjà vue. Je peu matérialiser des objets aussi.

Pouvoirs de mes avant-bras : Je peu lancer des rayons incandescent et aussi en faire appel a une lumière rosé de guérison. Je peu lancer des globes de destruction aussi, mais cela n’arrive que quand je suis en colère, et dans ces moments je me vide rapidement de mon énergie.

Écran de protection : Je peu former des champs de force pour protéger, ou enfermer.

Influencer les éléments : Je peu en faire appel aux vents, ou a la pluie. Je peu allumer un feu et en augmenter l’intensité. Je ne peu pas utiliser cet magie pour attaquer, car cela me vide littéralement de mon énergie, donc je l’utilise seulement pour des tâches simple.

Illusion : Je peu faire croire des choses aux autres.

Changer de forme : Je peu changer de visage et d’essence a volonté, afin de me cacher ou bien passer inaperçu, mais il y a un désavantage. Sous une autre forme, je perd mes avantages physique, et donc aussi une partit de ma puissance, donc je ne l’utilise que si sa en vaut la peine.

Rang: Empereur d’Irianeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eowyn
{Admin} Chevalier d'Émeraude ~ protectrice ~
Eowyn

Messages : 25
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Lucian: Empereur d'Irianeth   Sam 18 Aoû - 7:34

arfffff encore toi Rolling Eyes


tssss je ne suis pas daccord. Il ny a aucun empreur ici Razz


loll POur ta presentation je nai rien a dire. Tout est parfait. Tu as beaucoup de pouvoir, mais tu es tout de meme l'empereur alors,....

Et je te connais alors je sais que tu nabusera pas de tes pouvoirs Wink


mais cest Elyssa qui a le dernier mot ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyssa
{Admin} Chevalier d'Émeraude
{Admin} Chevalier d'Émeraude
Elyssa

Messages : 102
Date d'inscription : 01/08/2007
Age : 35

MessageSujet: Re: Lucian: Empereur d'Irianeth   Dim 23 Sep - 17:21

J'attends juste que tu fasse les petites modifications dont je t'ai parlé par msn et tu es accepté Wink

Fais moi signe quand ce sera prêt Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidievsworld.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucian: Empereur d'Irianeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucian: Empereur d'Irianeth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Napoléon Bonaparte, Empereur des Français
» L'ermite et l'empereur [PV]
» L'Empereur et la Warrior [PV Akashi] | Terminé
» Lucian Helsing, le premier Lycan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enkidiev's World :: * Présentations * :: Présentations-
Sauter vers: