Enkidiev's World

Jeu de rôle basé sur les Chevaliers d'Émeraude, la célèbre saga d'Anne Robillard
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entraînement...

Aller en bas 
AuteurMessage
Fehimé
Chevalier d'Émeraude
Fehimé

Messages : 29
Date d'inscription : 09/08/2007
Age : 27
Localisation : Émeraude

MessageSujet: Entraînement...   Sam 1 Sep - 23:29

(Dsl pour mon retard, je commence une guerre sur un autre forum Rolling Eyes )

Parcourant un petit bout de chemin, elle retourna dans sa chambre avec son Assad dans les bras. Quand elle fut arrivée, elle ferma la porte de la pièce en arrière d’elle et tout en s’accotant le dos contre la porte, elle se laissa glisser pour s’assoir au sol. Elle déposa le petit lion près d’elle et celui-ci commença à gambader dans la chambre. Fehimé le regarda un moment et afficha un sourire. Elle lui parla, comme on parle à un confident, sans qu’il la comprenne vraiment et lui dit :

- Toi là… Toujours en train de me placer dans des situations rocambolesques… Tu peux me dire ce qui t’amuse temps dans le fait de me voir chercher mes mots et ne plus savoir quoi dire… Tu as bien choisis ta cible… «Lloyd»… Vraiment… Toi et les câlins…

Assad venu s’assoir près d’elle et Fehimé le regarda un moment droit dans les yeux. À chaque fois, elle ne pouvait le sermonner. Il avait une de ses binettes… Vraiment trop mignonne pour en trouver le moindre sentiment de colère contre. Il avait le don de la prendre par les sentiments. De la rendre à tout moment joyeuse et pleine d’entrain. Elle aurais pu le gronder, admonester ou quoi que se soit si rapprochant seulement elle ne le faisait pas pour la simple et bonne raison qu’elle n’éprouvait pas l’envie de monter le ton de sa voix pour se faire comprendre. Oui certaine fois, il allait trop loin et elle aurait voulu lui faire comprendre que ce qu’il faisait n’était pas bien, mais comme il ne la comprenait pas et qu’elle aurait fait ça pour rien, elle se disait toujours «Ses par ses erreur qu’on apprend.» Et il en serait de même pour son futur écuyer. Elle n’avait aucune idée de la personne qui lui serait dédié, mais elle s’efforcerait de lui montré l’art de la patience, de l’honneur, du pardon, de la confiance, du savoir, et de la sagesse. Pour elle par les mots viens l’ammonie et par les gestes viens le partage…Combiner le savoir et l’esprit peu nous mener loin… Combiner pouvoir et physique peu nous creuser une tombe à jamais…

Il n’est pas très sage de mesurer sa force avant d’en savoir l’étendu… Il est encore moins sage dans user les richesses pour son soit même, que dans faire profiter les autres… Des petites phrases que son protégé allait bien vite entendre de son maître quand elle le rencontrerait. Fehimé était impatiente de le voir, quoi qu’elle doute un peu de ses compétences à elle. Elle savait qu’elle serait à la hauteur, mais réussir une éducation parfaite dans l’art de manier les armes et de communiquer le pourquoi on s’en serre, elle espérait qu’elle remplierait sa tâche. En d’autres mots, elle voulait que son écuyer devienne se à quoi on s’attendait d’un véritable chevalier et non d’une réplique. Oui il aurait pu savoir manier les armes à la perfection sans en savoir les véritables vertus. On se bat, non pas pour en tirer la gloire par les techniques d’adresse en dirigeant son épée sur l’adversaire, mais en y combinent l’esprit, le courage et aussi le jugement. Sans jugement, il n’y a pas de victoire.

Le chevalier, se leva après un petit moment et pensa qu’il serait bien d’aller s’excuser un peu plus clairement au chef des chevaliers après la bêtise qu’elle avait pu commettre. Elle lui avait dit des excuses un peu hâtives, sous le poids de la gêne qui s’était emparé d’elle subitement… Qu’est-ce qu’elle aurait pu faire d’autre appart cella… Partir. Elle n’avait aucun autre choix, comme elle se trouvait de toute évidence dans une position qui la mettait dans un dilemme plutôt vite à choisir. Deux choix s’étaient offerts à elle… Rester là et faire comme si rien n’était… Et oui vous pensez vraiment qu’elle aurait fait ça!!!! Ou bien de partir et d’oublier… Un peu plus, elle… Donc comme son esprit lui dictait elle avait prit la direction de la porte de sortit. Solution vite prise, il l’avait surement trouvé un peu étrange de partir comme un coup de vent, mais placer dans une situation de la sorte… Lloyd n’aurait pas si mieux fait que de partir illico. (Quoi que là, à vrai dire j’en doute fort… Il aurait profité du spectacle… JK je déconne).

Fehimé prit son linge qu’elle avait déposé sur une chaise et était partit vers les bains. En compagnie d’Assad qui la suivit derrière tout le trajet. Arrivé, elle avait ôté ses quelques morceaux de linges, puisqu’elle était en robe de nuit toujours et sortant d’en arrière du paravent, une serviette blanche à la taille, elle s’avança vers le bain qui était vide à cette heure. Elle passa une main dans ses longs cheveux noirs pour les placer sur son épaule, d’un seule côté, et s’assit sur le plancher de marbre blanc pour ensuite entré ses pieds dans l’eau bouillante de la source d’eau.

Elle laissa ses pieds créer des ronds dans l’amas d’eau bleu miroitante qu’elle avait à la hauteur du genou. Assad lui s’avait trouvé une place bien confortable sur une autre serviette et s’y était couché. Jouant dans ses cheveux, elle prit un ruban blanc et les attachas pour ne pas qu’il touche trop l’eau. Bon fallait dire que ses cheveux était un tantinet très long… En bas des fesses c’est long longtemps, mais attaché de la sorte seul la pointe imbibait l’eau… Fehimé dénoua la serviette à sa taille et entra complètement dans l’eau. Cette fois dans l’eau bouillante, chaude, réconfortante et limpide, elle si sentait à son aise. Relaxant confortablement l’eau à la hauteur du coup. Tête accoté sur le rebord du bain elle ferma les yeux… Seul l’arome des parfums comme témoin de sa présence dans la salle d’eau. Après un moment à se purifier, elle prit une sorte d’éponge qu’elle passa sur son corps pour se laver et quand tout fut terminé elle sortit de l’eau en remettant comme à son habitude la serviette noué sur sa poitrine. Elle s’avança vers un miroir près d’une grande fenêtre entouré d’une plante grimpante aux roses blanches et s’assit sur un banc de bois face à ses deux derniers…

Comme paysage s’offrait à elle les vergés du château et la cour intérieure. Elle y irait faire un tour plus tard dans la journée, pour le moment elle se retourna vers le miroir et s’attacha les cheveux. On aurait dit comme les femmes de la noblesse. Seulement le haut laissant ses longs cheveux tomber ondulé dans son dos. Elle mit quelques roses blanches ici et là et partit vers le paravent où elle avait laissé son linges plus tôt et alla se changer. Elle enfila un corsage blanc qui mettait ses courbes en valeur, des pantalons et ses bottes qui montent jusqu’au genou.

Elle repartit vers ça chambre et elle prit le reste de ses choses comme sa cape rouge, son arc, son carquois et aussi sa ceinture où l’on retrouvait son épée etc… Quatres choses qu’elle ne se débarrassait que très rarement. Ou bien à de vague occasion. Là faudrait que vous en trouviez parce qu’il ne m’en vient pas à l’esprit… Donc c’est très rare. Elle mit sa ceinture sur ses anches et pour sa cape, elle ne la mit pas tout de suite

Fehimé prit la direction de la cour intérieure toujours dans ses bras Assad qui la suivait partout. Faisant plus apte de présence qu’autre chose… Fehimé descendit les marches et alla vers le terrain d’entraînement. Plutôt vers les cibles de tire à l’arc et rendu, elle déposa le tout sur un banc de bois. Même son petit lion qui n’avait pas objecté son emplacement. Seulement pour être sur qu’il reste là elle lui dit :

- Ne bouges pas je ne vais pas en avoir pour longtemps…

Le chevalier est une très bonne archère et elle ne manque que très rarement son coup. Depuis son tout jeune âge, elle savait beaucoup pratiqué pour pouvoir un jour se battre contre ses ennemis.

Fehimé se mit en position de tir devant les anneaux de couleurs visant le cercle rouge du centre. Elle ferma un œil et avec l’autre elle se concentra pour que sa flèche, qu’elle avait prise auparavant, puisse avoir une trajectoire parfaite et qu’elle puisse arriver au milieu comme d’habitude. Elle fit une tension sur la corde de son arc et Fehimé la relâcha rapidement... La flèche siffla dans le vent... Elle atteignit la cible avec une vitesse incomparable et son coup était réussi. Contente du résulta, elle refit quelques tires bien visés, refaisant le même mouvement de façon répétitive…. Continuant son entraînement.

(Suite, chambre du maître magicien Achéron...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraldknightsrp.niceboard.com/
 
Entraînement...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime
» || Entraînement au combat || PV. Trèfle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enkidiev's World :: * Émeraude * :: La cours Intérieur :: Terrain d'entrainement-
Sauter vers: